Eau souterraine merci ! Grâce à toi, malgré des conditions climatiques assez exceptionnelles durant cette année 2017, nous avons pu cultiver nos jardins et surtout récolter une quantité très importante de légumes et en plus de haute qualité.

Même si ta collègue eau de surface a été plus que paresseuse depuis les mois de juin à décembre, toi eau souterraine, tu as bien assuré ton rôle et tu as réussi, grâce au forage à satisfaire aux besoins de nos jardins, besoins si importants durant l’été en raison des durées d’ensoleillement et des températures nettement supérieures aux moyennes.

Si les mois de mars et juin ont été plus arrosés que d’habitude, ce n’est pas le cas durant tout le second semestre de 2017 (voir histogramme), période durant laquelle le déficit s’aggrave. Si, toi, eau superficielle tu nous apportes en moyenne annuelle 630 mm à Clapiers, sur le site de nos jardins, durant cette année 2017, tu nous as seulement apporté 410 mm (voir histogramme) sur l’ensemble de l’année, soit un tiers en moins que d’habitude.

Heureusement, toi eau souterraine, en permettant, grâce au forage, de te solliciter plus que d’habitude, tu as réussi sans difficulté à nous satisfaire, nous jardiniers, avec tes 3000 m3 fournis à nos légumes pendant leur croissance.

Et comme toi eau souterraine tu peux devenir eau de surface et toi eau de surface tu peux devenir eau souterraine, nous jardiniers nous vous disons merci.

 

Pluie

Jean-Pierre M.