pucerons

1 ) Pucerons : artichaut, fève, persil, haricot, chou, carotte, laitue, chicorée, pomme de terre, tomate

Gravité : préoccupant

Traitement

-         bassinage à l’eau le soir

-         pyréthrines naturelles en pulvérisation

-         savon noir ou huile de colza (30 g/l) en pulvérisation

-         en préventif ou dès l’apparition des premières colonies, ortie en pulvérisation

-         lâcher de coccinelles ou de chrysopes

 

pièride2) Piéride du chou : tous les choux

Gravité : préoccupant

Traitement

-         supprimer œufs et chenilles dès leur arrivée

-         Bacillus thuringiensis en pulvérisation

-         Planter du céleri branche entre les choux

 

limace3) Limaces et escargots : tous les légumes

Gravité : préoccupant

Traitement

-         éliminer manuellement (au petit matin)

-         répandre de la cendre autour de chaque pied

-         pailler avec des éléments fins (pouzzolane, broyat de chanvre)

-         piège à bière

-         labourer la terre en hiver pour que les œufs soient détruits par le gel

-         hélicide à base de phosphate de fer (uniquement), sans danger contrairement à d’autres produits sur le marché

 

mineuse4) Mineuses foliaires et mouches : oignon, carotte, poireau, chou, tomate, salade, céleri

Gravité : préoccupant

Traitement

-         pas de traitement spécifique

-         association de plantes (oignon, carotte, poireau)

-         pose d’un filet anti insectes (maille 800 microns)

-         arracher et incinérer les plants attaqués

-         poser une collerette en carton autour de chaque pied dissuade les mouches qui s’attaquent aux choux

-         maintenir le sol humide et pailler avec des tontes de gazon séchées, cela dissuade la ponte

 

hanneton taupin vergris5) Insectes du sol (hanneton, taupin, ver gris) : tous les légumes racine et les tubercules

ces larves restent au sol entre 3 et 5 ans avant leur métamorphose en insecte adulte

Traitement

-         enlever manuellement lors du travail du sol

-         griffer le sol par temps sec au cours de l’été pour endommager les pontes

-         privilégier la rotation des cultures

 

Courtiliere6) Courtilières : fraisiers

Elle se nourrit de lombrics et de vers blancs en creusant ses galeries et endommage le système racinaire des cultures

Traitement

-         piège à courtilières

-         bêchage en profondeur des planches infectées

-         traitement biologique à base de nématodes parasites, très efficace mais difficile à se procurer.

 

tétranyque tissarand7) Tétranyque tisserand (acarien) : aubergine, poivron, courgette, concombre, melon, fraisier, haricot, tomate

Gravité : préoccupant

Traitement

-         brumiser fréquemment les plantes atteintes

-         en cas de forte attaque, pulvérisation de pyréthrines (2 traitements espacés de 5 à 7 jours)

-         un paillage au sol limite les attaques d’acariens

 

doryphore8) Doryphore : pomme de terre

Gravité : très préoccupant

Bien que nous ne soyons pas dans une région touchée par le doryphore il convient de rester vigilant.

Traitement

-         supprimer les individus à la main (larves et adultes) car en fin de saison les adultes s’enterrent jusqu’à 50 cm dans le sol pour y passer l’hiver.

 

9) Autres insectes prédateurs : aleurodes, punaise ornée rouge ou jaune, netise thrip, fourmis

Gravité : bénin

Beaucoup d’autres insectes présents dans nos jardins ne présentent pas de menace sérieuse pour nos cultures, on peut toutefois les traiter si ils deviennent envahissants

Traitement

-         arroser les plants à grande eau

-         pyréthrines (2 traitements espacés de 5 à 7 jours)

-         le paillage avec tonte de gazon séchée maintien le sol humide et gêne la ponte.

 

Texte de Jean-Michel 47, images issues du Web